HAROLD / SITE "CAO SOLTEIRO" / QUEBEC

8.11.10


Louis-Stéphane Ulysse convoque l'une de ses plus grandes passions : le cinéma hollywoodien des années 50 et 60. Dans Harold, il revient sur le tournage des Oiseaux d'Alfred Hitchcock, et n'hésite pas, pour cela, à faire d'un corbeau... son personnage principal.

Roman sur le désir et sur l'implacable fascination qu'exercent ceux qui nous sont inaccessibles, Harold est une fascinante plongée parallèle dans les coulisses d'Hollywood. Un livre qui mêle évènements fantasmées et anecdotes véridiques, personnages historiques et acteurs imaginaires.

“Nathalie Fiszman, des éditions du Serpent à plumes, cherchait un texte autour de la personnalité d'Alfred Hitchcock. Un soir, j'ai revu Oiseaux et le documentaire de bonus sur le DVD. Dans ce doc, Tippi Hedren et Rod Taylor racontaient des anecdotes avec les vrais oiseaux, dont deux corbeaux, Buddy et Archie. Buddy suivait Tippi partout. Quant à Archie, il avait pris Rod Taylor en grippe, au point de lui foncer dessus tous les matins. Je me suis dit que ça serait amusant de raconter le tournage du film, via le regard et la sensibilité d'un corbeau.” Louis-Stéphane Ulysse



Source : http://caosolteirogoesmad.blogspot.com/2010/11/louis-stephane-ulysse-convoque-lune-de.html